Estagnol- le pradet

Levée de l’ancre vers 10h, nous hissons les voiles. Le vent est du secteur Est pour 15 nœuds. Nous rasons le rocher de Fort Brégançon et nous faisons route vers l’île de Port Cros. L’île d’Or du milieu.

suffren

suffren

 Hélas 20 minutes après le vent faiblit et nous sommes obligés de mettre le moteur en fonction. Nous arrivons à Port Man bien encombré qui est protégé sur sa majeure partie utilisable. Finalement nous mouillons par 8 mètres sur du sable et une aussière à terre.

Les allées et venues incessantes, les rires et les heurts entre navigateurs donnent de l’ambiance dans ce lieu fermé où normalement on ne devrait écouter que les cigales.

Un peu de baignade et la fin d’après-midi donne le signal du départ pour rechercher un lieu à l’abri des vents et de la houle.

Nous optons pour une côte Est en tablant sur un vent nocturne dominant Ouest.

Nous faisons route vers Le Lavandou et juste après le cap Bénat, nous découvrons une crique qui répond à nos exigences. Elle est ouverte à l’orient les vagues provoquées par le passage ininterrompu des vedettes, « Zodiac », navettes maritimes etc… et cela provoque une houle entrante désagréable. Espérons que la nuit la circulation soit absente.

ptadet